PETITS GATEAUX AUX PRALINES ROSES

Bonjour à tous. Pour le goûter je vous propose des petits gâteaux aux pralines roses. Ces petits gâteaux sont facile à réaliser, délicieux et très jolies avec leurs belles couleurs roses. Accompagné d’une tasse de thé ou d’un bon chocolat chaud, ils feront plaisir à toute la famille.

Source : Les mains dans la farine 

  • 200 g de farine
  • 1 càC de levure chimique
  • 100 g de pralines roses grossièrement concassées
  • 1 œuf
  • 150 g de sucre
  • 15 cl de lait
  • 125 g de beurre
  • 1 pincée de sel

Préchauffer le four à 180°C (Th. 6).

Faire fondre le beurre au micro onde.

Dans un saladier, mélanger la farine, la levure, la pincée de sel et les pralines.

Dans un autre saladier, blanchir l’œuf et le sucre, puis rajouter le lait et le beurre fondu. Incorporer le tout au mélange farine/levure/pralines, sans trop travailler la pâte.

Remplir les moules aux 2/3 de leur hauteur.

Enfourner durant 25 minutes.

A l’issue du temps de cuisson, laisser refroidir sur une grille avant de déguster.

 

 

 

Publicités

GATEAU YAOURT, CHOCOLAT BLANC ET PEPITES DE CHOCOLAT

Bonjour à tous. L’hiver approche ! Le froid et les journées raccourcit aussi ! Alors quelques fois les dimanches non travaillés deviennent des dimanches pâtisserie avec les enfants. Aujourd’hui j’ai laissé carte blanche pour le choix des ingrédients aux enfants. Ils ont opté pour yaourt, chocolat blanc et pépites de chocolat. Un chouette mélange pour un goûter gourmand autour d’une bonne tasse de chocolat chaud.

 

  • 1 yaourt nature
  • 1 tablette de chocolat blanc
  • 1 pot et demi de farine
  • 1/2 pot de Maizena
  • 1/2 de sucre
  • 3 oeufs
  • 1 càS d’huile
  • 1/2 càC de levure chimique
  • 1 pot de pépites de chocolat

Faire fondre au bain marie le chocolat. Pendant ce temps vider le yaourt dans un saladier, ajouter la farine, la Maizena, la levure, le sucre et l’huile.

Séparer les blancs des jaunes d’oeufs. Monter les blancs en neige.

Verser le chocolat blanc dans le 1er saladier et mélanger. Ajouter les jaunes d’oeufs puis mélanger à nouveau. Incorporer les blancs montés en neige. Ajouter les pépites de chocolat. Mélanger.

Beurrer et fariner un moule, verser la pâte et enfourner à 180° (four préchauffer) pendant 30/35 mn environ.

 

PIZZA SUCREE : BANANE/NUTELLA

Bonjour à tous. La pizza pour moi c’est forcément salée, sauf que, depuis un certains temps on nous parle de pizza sucrée ! Elles sont présente sur les tracts publicitaires des pizzerias, ou chez certains bloggeurs. 

Alors qu’il me restait une pâte à pizza dans le frigo, je me suis dit qu’il était temps pour moi d’essayer la pizza sucrée. Alors la recette est archi simple et le résultat est sympa. 

  • 1 pâte à pizza
  • 3 CàS de nutella
  • 2 grosses bananes
  • beurre demi sel
  • cassonade

Dérouler la pâte à pizza sur une plaque de cuisson. 

Faire fondre le nutella au micro onde quelques secondes, juste pour qu’il soit facile à étaler. Etaler le nutella sur la pâte, en évitant les bords de la pizza. 

Découper des rondelles de banane et les déposer sur le nutella.

Couper des petits morceaux de beurre que vous disposerez sur les rondelles de bananes puis saupoudrez de cassonade.

Enfourner à 210° (four chaud) pendant 10/12 mn environ. 

Vous pouvez déguster tiède ou froid.

 

BREDELES SPIRALES VANILLE ET CHOCOLAT

Bonjour à tous. Cela fait déjà un moment que je regarde ces jolies gâteaux bicolores et que je me dis « Ils sont trop sympa, j’aimerai bien essayer d’en faire ».

J’avais dans la tête, l’idée que ça devait être compliqué et un peu long. Pas du tout !

J’ai trouvé sur le blog ,il était une fois la patisserie, exactement la recette qu’il me fallait.

  • 100 g de sucre glace
  • 150 g de beurre à température ambiante
  • 250 g de farine
  • 1/2 càC de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 1/2 oeuf
  • 20 g de cacao en poudre
  • 1 sachet de sucre vanillé

Mélanger le sucre glace et le beurre mou. Ajouter la farine, la levure et le sel.

Battre l’oeuf en omelette et verser la moitié dans la préparation.

Pétrisser la pâte jusqu’à l’obtention d’une pâte bien homogène. Diviser la boule en deux. Dans la 1ere ajouter le cacao et dans la 2eme le sucre vanillé. 

Etaler les deux pâtes et les poser l’une sur l’autre en appuyant avec le rouleau à patisserie pour qu’elles adhèrent bien.

Rouler la pâte sur elle même en serrant bien et placer au frigo pendant 30 mn.

Sorter le rouleau du frigo et trancher des rondelles d’1 cm d’épaisseur.

Placer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et enfourner pour 12 mn environ à 180° (four chaud).

Laisser refroidir et déguster !

MERINGUES

Bonjour à tous. Bon d’accord, faire des meringues n’est pas la chose la plus difficile à faire. Déjà il ne vous faudra que très peu d’ingrédients, pas beaucoup de matériels et seulement un peu de vigilance pour leur cuisson. 

Moi les meringues, je les aime croquante à l’extérieur et fondante à l’intérieur. Pour réussir ce tour, tout réside dans le temps de cuisson et sur la connaissance quasi parfaite de son four.

En résumé, si vous les aimez comme moi (croquante et fondante) compter 1h de cuisson à 90° et si vous les préférez toutes croquantes, rajouter 1h !

Pour une dizaine de petites meringues :

  • 2 blancs d’oeufs
  • 125g de sucre

Battre les blancs à l’aide d’un batteur éléctrique, quand ça commence à mousser, ajouter le sucre petit à petit tout en continuant de battre. La meringue devient très blanche et bien brillante.

 

A l’aide d’une poche à douille ou simplement avec une cuillère à soupe, déposer des petits tas de blancs d’oeufs sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et enfourner à 90° (four chaud) pendant 1h.

Laisser refroidir et croquer !

 

RESTAURANT LA BISQUINE A NOIRMOUTIER

Bonjour à tous. Cette année pour les vacances, nous avons découvert une nouvelle région : La Vendée. Nous avons séjourné sur le continent dans un camping mais avions décidé de faire une virée de 2 jours et une nuit sur l’Ile de Noirmoutier. 

1ere aventure de notre périple, le passage du Gois. Nous somme arrivé à marée basse complète et avons pu traverser la fameuse route submersible. Un paysage magnifique, des dizaines de personnes qui marchent là ou la mer étaient il y a encore que quelques heures pour ramasser palourdes, bulots ou autres…et puis l’odeur…ça sent, ça sent la mer ! Bref 4,2km de traverser avant d’arriver sur Noirmoutier.

Passage du Gois à marée basse

Enfin arrivé sur l’Ile (oui il faut du temps pour traverser le Gois en pleins mois d’aout), nous nous sommes rendu jusqu’au port de l’Herbaudière où se situait notre hotel. Nous avions prévu un pique nique pour le midi. Nous voici donc assis sur un banc face au port avec les mouettes qui nous survole. Puis avant d’avoir notre chambre, nous sommes allés plage de la linière ou nous avons marcher sur les rochers qui seraient recouvert par les eaux quelques heures plus tard. Nous avons ramassés des dizaines de coquillages. Mes enfants mais surtout pour ptit gars étaient complétement émerveillé par le phénomène des marées (c’était une grande première). Il attendait au bord de l’eau que la mer remonte à chaque seconde. J’adore les voir s’émerveiller comme ça !

Port de l’HerbaudièreLes loulous et l’ocean

Enfin la chambre d’hotel est prête, tout le monde en profite pour se détendre, je rédige les cartes postales et les enfants profitent de la vue sur la mer et sur le port que l’on a depuis la chambre. La chambre est une sorte de duplex familiale. Nous avons une chambre avec porte fermée et les enfants dorment dans la pièce principale ou se trouve un lit 2 places et une échelle mène à une mezzanine ou le fils de mon mari à dormi. Bien pensé !

Vu sur la mer depuis notre chambre

Enfin le soir, nous avions réservé au restaurant La Bisquine, qui a le label « Maitre restaurateur » et qui se situe dans une rue donnant sur le port de l’Herbaudière à 5 mn à pied de notre hôtel.

Nous sommes accueillit et installé en terrasse. La terrasse est joliment décoré et très agréable. Nous passons commande.

Nos deux enfants ont optés pour le menu « Moussaillon » avec une boisson et un hamburger/frites + dessert.

Mon mari, son fils et moi avions choisit le menu « Vent d’amont » :

En entrée, nous avions opté pour l’assiette de fruits de mer parce que tant qu’a être en bord de mer, autant manger ce qu’elle contient. L’arrivée de notre « bateau » m’avait déjà calée rien qu’a la vue. Moi qui avait goûter des huitres plus jeunes et qui n’avaient pas aimé….j’ai changé d’avis. Bon je n’en mangerai toujours pas une douzaines mais 3 ou 4 pourquoi pas !

Mon beau bateau, ohohooh !!!

Pour le plat principal, les garçons ont pris une « traditionnelle » moules/frites sauce au curry et pour ma part j’ai choisis le poisson à l’ardoise qui était un thon rouge accompagné d’une purée de céleri délicieuse.

 

Pour le dessert, nous avons eu droit à 3 fromages choisit parmi une dizaine et un entremet glacé avec un coulis de mangues et de framboises.

Nous avons passé un très bon moment, le service était impeccable, on nous a même aider à ouvrir nos fruits de mer (oui, en Auvergne nous ne sommes pas des pros de l’ouverture de bulots, huitres ou de cassage de crabe). Et surtout le moment qui nous aura fait rire, ainsi que le personnel du restaurant c’est quand la serveuse est venue voir dans la corbeille de pain si elle n’avait pas oublié son sandwich au Saint Nectaire, mais pas de bol Rachel ayant reconnu l’odeur familière du fromage avait déjà tout mangé. La serveuse nous a confié avoir noté cette histoire dans le cahier du restaurant.

Retour à l’hotel, tout le monde s’endort. Le lendemain, mon moment préféré : Le petit déj’. Nous sommes attablé tous les 5, nous avons des céréales, des fruits à volonté. On nous propose des jus de fruits, des boissons chaudes, des yaourts, compotes et on nous dépose une corbeille remplie de pains et de croissants, le tout accompagné de beurre, confitures et nutella.

Ptit déj’ copieux pour faire le pleins d’énergie

Il est l’heure de plier bagage, de reprendre la route pour le continent en passant encore une fois par le Gois, cette fois ci à marée basse non complète. Avant de sortir de l’Ile, nous nous sommes arrêter en bord de route dans un marais salant pour acheter de la fleur de sel de Noirmoutier….retour au camping.

le Gois et sa marée encore un peu haute

J’ai adoré Noirmoutier, c’est une belle ile qu’il faut voir au moins une fois….ou plus !!!

 

Restaurant La Bisquine

30A, rue du port-l’Herbaudière

85330 Noirmoutier en l’Ile

Tel : 02 51 35 78 72

et

Hotel Bord à bord

Rue linière

85330 Noirmoutier en l’Ile

 

 

SALADE CAESAR

Bonjour à tous. C’est la première fois que je réalise ma propre salade caesar. En général, je la mange lorsque nous allons au resto. Au final c’est hyper simple à réaliser et tout à fait délicieux.

  • une salade (iceberg, laitue ou romaine)
  • 2 blancs de poulet
  • 2 tranches de pain de mie
  • huile d’olive

Pour la sauce caesar :

  • 6 cuillère à soupe de mayo
  • 1 cuillère à soupe de lait
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron
  • 1 cuillère à soupe de parmesan rapé
  • 1 cuillère à café de moutarde
  • 1 gousse d’ail haché
  • sel et poivre

Mélanger tous les ingrédients de la sauce et laisser reposer au frais 1h environ.

Couper les tranches de pain de mie en cube. Faire revenir les croutons dans un peu d’huile d’olive pendant 2mn. Laisser refroidir.

Couper le poulet en petits morceaux et faire dorer sans matière grasse.

Déchirer la salade après l’avoir nettoyer.